Studio de création graphique

Top
Echappee ludique

Entretien avec la fondatrice de l’Echappée Ludique

Nous sommes nombreux et nombreuses à aimer les témoignages et les retours d’expériences d’entrepreneurs. Que ce soit sous forme de Podcast, de vidéos ou d’articles, on aime piocher des conseils, des astuces, écouter leur vision à long terme… Alors, nous aussi nous avons voulu à notre manière vous faire profiter de retours d’expériences. Et qui de mieux que nos propres clients pour parler entrepreneuriat ?

Vous l’aurez compris, nous vous proposons une nouvelle série d’articles sur le monde de l’entrepreneuriat au sens large. Il sera question de stratégie de développement, de projets à court et moyen terme, de stratégie de communication, de problèmes rencontrés et de solutions trouvées.

Nous en profitons d’ailleurs pour remercier chaleureusement Lucile Rousseau, fondatrice de l’Echappée Ludique, de s’être prêtée au jeu et d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. On vous laisse découvrir l’interview et n’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous aider à améliorer cette nouvelle rubrique du blog.

———————————————–

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Lucile Rousseau, j’ai bientôt 38 ans et j’ai fondé le 1er avril 2019 (ce n’est pas un poisson !) l’Échappée Ludique. Je crée des jeux grandeur nature (type chasse au trésor, rallye, jeu de piste, challenge photos, cluedo géant, etc.) avec un scénario et, le plus souvent, une pointe de découverte culturelle (par exemple patrimoine).

Comment t’est venue l’idée de créer l’Échappée Ludique ?

Depuis mes 17 ans et mes années d’animation en centre de loisirs en parallèle de mes études de droit, je crée des jeux grandeur nature. D’abord destinés aux enfants, je me suis finalement tournée à partir de 2009 vers un public d’adultes, grâce au site onvasortir.fr (OVS).

Sur ce site, je les proposais pour le plaisir de créer des événements ludiques et de les partager avec des joueurs, sans penser à en faire mon métier. J’exerçais à l’époque un emploi de juriste et je n’imaginais pas changer de voie.

Au tout départ, l’idée de créer une entreprise est venue des participants aux grands jeux que je proposais sur onvasortir.fr. A force d’entendre par les participants que mes jeux pourraient être achetés par leur employeur pour des événements de team-building, l’idée a commencé à faire son chemin.

Tu as créé ton entreprise en avril 2019. Comment as-tu défini tes premiers objectifs ?

J’ai défini des premiers objectifs de chiffre d’affaires pour les 3 premières années lors d’une formation sur le montage du business plan proposée par la BGE. Une formation très intense sur un mois mais qui a fait énormément avancer mon projet, a rendu les choses très concrètes.

Je n’ai pas fixé d’autres objectifs à la création. Mais depuis plusieurs mois je suis accompagnée par une marraine de la CCI, Frédérique Balaszynski et elle m’aide à me pencher sur ces questions.

Quelle stratégie adoptes-tu pour te faire connaitre ?

Je suis présente sur Facebook, Instagram et Linkedin et j’essaie de publier régulièrement sur ces réseaux.

Je fais partie de quelques réseaux professionnels et je participe à l’occasion à des événements où je n’ai de cesse de parler de l’Échappée Ludique ! Je fais, grâce à cela, la connaissance de partenaires et de prospects.

J’ai eu aussi la chance d’être invitée à présenter l’entreprise lors de la journée d’inauguration d’un local de séminaire Work Sweet Home. J’interviens dans un BNI (réseaux d’entreprises) de la région rennaise prochainement.

Tu as mandaté le Studio A5 pour créer l’identité graphique d’un nouveau concept que tu as créé. Peux-tu nous parler de cette collaboration ?

J’ai découvert Géraldine du Studio A5 lors de réunions du CCRE35 (réseaux d’entreprise rennais) et nous nous sommes connectées sur les réseaux sociaux.

En novembre 2019, j’ai créé un grand jeu destiné aux enfants pour un arbre de Noël. Pour la création de son identité visuelle, j’ai pris contact avec plusieurs professionnels de mon réseau dont le Studio A5.

Ce qui m’a donné envie de travailler avec le Studio A5, c’est que Géraldine m’a envoyé avec son devis un lien vers des visuels qu’elle avait déjà réalisés et qui collaient totalement à l’univers du jeu. Le résultat de notre collaboration correspond à ce que j’espérais, les échanges pour y parvenir ont été fluides et simples.

Quelles sont les prochaines étapes pour l’Echappée Ludique ?

En 2020, je compte développer mon catalogue d’animations pour les clients entreprises.

J’ai fait des rencontres en 2019 qui je l’espère mèneront vers de belles collaborations en 2020, notamment avec une guide conférencière pour un jeu dans Rennes (jeu et patrimoine au programme).

Je serai également présente sur le festival Rennes en Jeux avec un événement ludique dans tout l’espace des Jacobins, ce qui représente un challenge au regard du nombre de visiteurs attendus.

Si tu devais te projeter dans 10 ans, comment te verrais-tu ?

Question difficile. Je vis beaucoup plus dans le présent que dans la projection. Ce que je me souhaite c’est de continuer à exercer un métier qui me ressemble et dans lequel je m’épanouis.

Si c’est toujours le cas au sein de l’Échappée Ludique, dans 10 ans, j’aurai une équipe autour de moi pour co-créer. A côté, j’interviendrai dans des écoles pour transmettre mon expérience et les enseignements que j’en ai tiré.

Enfin, si tu devais ne donner qu’un conseil aux jeunes créateurs d’entreprises, que leur conseillerais-tu ?

Mon conseil est très bien résumé par Steve Jobs :

« Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. ».

———————————————–

Si vous souhaitez en savoir plus sur L’Echappée Ludique, nous vous donnons RDV sur www.lechappee-ludique.fr



Post a Comment