Studio de création graphique

Top
Pattes-blanches

Entretien avec les co-fondatrices de Pattes Blanches

Nous sommes nombreux et nombreuses à aimer les témoignages et les retours d’expériences d’entrepreneurs. Que ce soit sous forme de Podcast, de vidéos ou d’articles, on aime piocher des conseils, des astuces, écouter leur vision à long terme… Alors, nous aussi nous avons voulu à notre manière vous faire profiter de retours d’expériences. Et qui de mieux que nos propres clients pour parler entrepreneuriat ?

Vous l’aurez compris, nous vous proposons une nouvelle série d’articles sur le monde de l’entrepreneuriat au sens large. Il sera question de stratégie de développement, de projets à court et moyen terme, de stratégie de communication, de problèmes rencontrés et de solutions trouvées.

Nous en profitons d’ailleurs pour remercier chaleureusement Noémie Bellenger et Lucie Leclerc, co-fondatrices de la marque Pattes Blanches, de s’être prêtées au jeu et d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. On vous laisse découvrir l’interview et n’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous aider à améliorer cette nouvelle rubrique du blog.

———————————————–

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Lucie et moi sommes deux amies, nous nous sommes rencontrées lorsque nous étions étudiantes en ingénierie agroalimentaire à Nantes. Nous adorons apprendre et refaire le monde. Nous apprécions la compagnie des animaux depuis toujours. Lucie faisait de l’équitation enfant et rêvait d’être vétérinaire, et de mon côté je voulais que mes parents adoptent tous les chatons du quartier. C’est donc assez naturellement que nous en sommes venues à songer à comment mieux nourrir nos animaux. Nous avons toutes les deux un chat, ce sont les consultants culinaires de Pattes Blanches !

Comment vous est venue l’idée de créer Pattes Blanches ?

Cela fait plusieurs années que nous rêvions d’entreprendre. Le déclic s’est fait lorsque Lucie a travaillé en tant que chargée de recherche dans l’unité de nutrition de l’école vétérinaire de Nantes. Son expérience technique nous a servie de support pour repenser l’alimentation de nos chats. Nous avons voulu aller plus loin en prenant en compte les conditions d’élevage des animaux dont nous utilisons la viande. Le cœur de notre entreprise est le bien-être animal. Nous voulons mettre en place des partenariats forts avec des éleveurs locaux partageant nos valeurs, et concevoir plusieurs gammes d’alimentation contenant uniquement ce dont nos animaux de compagnie ont besoin. Nous avons démarré notre activité avec une gamme de mijotés pour chiens et chats en octobre dernier.

Votre entreprise est récente puisque vos statuts ont été déposé en octobre 2019. Comment avez-vous défini vos premiers objectifs ?

Pour définir nos premiers objectifs nous nous sommes entourées d’entrepreneurs (Coach, parrain CCI et CCRE35) et de notre comptable. Nous avons défini des objectifs de bénéfices et de CA. Pour atteindre ces résultats, nous avons estimé les actions de vente à mettre en place : nombre d’appel, de RDV, de produits vendus. Nous suivons ces indicateurs chaque mois. Nous avons fait un bilan global en début d’année au bout de trois mois d’activité pour réajuster nos hypothèses en fonction de la réalité du terrain. 

Conscientes que pour vous faire connaître, vous deviez communiquer, quelle stratégie avez-vous adopté ?

Nous avons décidé de coupler des actions terrains avec des actions de communication en ligne.Niveau terrain, nous avons participé à 4 salons et prévoyons de continuer à en faire sur 2020. Nous exposons aussi bien sur des salons destinés aux professionnels que sur des salons ouverts au grand public tels que le salon Félinacs (salon du bien-être animal de Nantes) et le salon du Made In France à Paris. Ces salons sont précieux pour nous : ils nous permettent de gagner en notoriété mais surtout de rencontrer des propriétaires d’animaux et des professionnels passionnés. Niveau online, nous communiquons sur Facebook, Instagram et Linkedin, ce sont les canaux où se trouvent nos prospects. Nous publions nos actualités ainsi que celle du secteur. Nous prévoyons pour 2020 de réaliser un blog de vulgarisation de nutrition sur support écrit ou vidéo.

Nous avons également pris contact avec la presse. Nous passerons le 22 janvier dans l’émission Germoir Fertile sur radio laser ! Nous allons également avoir un article dédié à notre entreprise dans le numéro de février du magazine de bien-être animal Animaux Bonheur.

Vous nous avez mandaté pour co-créer votre espace sur les salons pro à venir. Pouvez-vous nous faire un retour d’expérience sur cet accompagnement et sur les premiers salons auxquels vous avez participer ?

Lorsque nous avons fait appel au Studio A5, notre entreprise n’était pas encore créée et nous projetions de participer à deux salons dans le mois suivant la création. Nous avions donc besoin de concevoir un espace nous correspondant pour présenter la marque à nos prospects et nous avions pour cela peu de temps. Le Studio A5 nous a accompagné dans cette conception de A à Z, ce qui nous a permis de gérer plus sereinement notre quotidien. Nous avons conçu ensemble un stand original, modulable et surtout à l’image de notre marque. Lors de notre premier salon, nous étions plus confiantes pour faire place à ce moment riche en rencontres et en émotions. Nous y avons rencontré nos premiers partenaires et fait nos premières ventes ! Le stand a été apprécié et nous a donné une image professionnelle : nos clients étaient étonnés que nous n’ayons qu’un mois d’existence !

roll-up pattes blanches

Quelles sont les prochaines étapes pour Pattes Blanches ?

Pour 2020, notre objectif principal est de faire connaître notre marque et de développer notre réseau de distribution, tout d’abord en Bretagne et ensuite au niveau national. Nous prévoyons de réaliser des formations et ateliers de nutrition auprès des professionnels du secteur et des particuliers lors de salons du bien-être animal. Nous avons également plusieurs projets de R&D en cours et pensons développer notre gamme cette année avec notamment une nouvelle recette de mijoté pour chien et chat !

Si vous deviez vous projeter dans 10 ans, comment vous verriez-vous ?

D’ici 10 ans, nous serons présents tout au long de la vie des petits carnivores, malades ou en bonne santé, avec des aliments du quotidien mais aussi des gourmandises. Notre équipe se sera agrandie. Nous serons un acteur majeur du bien-être animal du pré à la gamelle.

Enfin, si vous ne deviez donner qu’un conseil à des porteurs de projets ou jeunes créateurs d’entreprises, que leur conseilleriez-vous ?

Je pense que je leur conseillerais d’aller rapidement sur le terrain avec une première offre même si elle n’est pas parfaite à leurs yeux et de rencontrer le plus de monde possible dans leur secteur d’activité (prospects, partenaires, concurrents). Lucie et moi-même sommes perfectionnistes et il a été difficile de nous lancer alors que nous pouvions encore améliorer notre offre. Au final, ce lancement nous a été bénéfique et nous a permis de redéfinir nos axes d’amélioration avec nos clients : leurs attentes ne correspondent pas tout à fait à ce que nous pensions.

———————————————–

Si vous souhaitez en savoir plus sur Pattes Blanches, nous vous donnons RDV sur Facebook à @pattesblanchesnutrition



Post a Comment