Studio de création graphique

Top

Le Loup qui avait un petit creux

Fascinée par l’édition jeunesse et plus particulièrement par les livres-objets, nous avons imaginé une nouvelle forme éditoriale autour d’un grand classique de la littérature jeunesse : le Petit Chaperon Rouge de Charles Perrault.

L’enjeu : proposer une nouvelle expérience de lecture à un jeune lectorat de plus en plus sollicités par les éditions numériques. Ce même lectorat capable d’activer une tablette bien avant même de savoir lire le contenu d’un livre, attend désormais de celui-ci un minimum d’interactivité. C’est en cela que le livre se métamorphose.

Cette mutation du livre vers l’objet invite à mettre en question la gestualité qu’il suppose. Le livre en tant qu’objet met en évidence les enjeux de perception du lecteur et l’expérience de lecture. Que signifie l’acte de lire, quand il faut agir sur l’œuvre… C’est à travers toutes ces questions que mon projet est né, interrogeant sans cesse la matérialité du livre, la perception du lecteur. De nombreuses questions qui ont su affiner le projet mois après mois pour devenir un projet hybride à mi-chemin entre le livre et l’affiche.

Outre sa forme éditoriale (livre grand format non relié – A3 – composé de 11 affiches recto verso), nous avons cherché à sensibiliser le jeune lecteur aux arts visuels en associant mon projet à l’art de la sérigraphie.