Studio de création graphique

Top
Comment bien préparer son brief

Comment bien préparer votre brief créatif avant un rendez-vous ?

Ca y est ! Vous avez le feu vert des investisseurs ! Les banquiers vous font confiance, il est donc temps pour vous de plonger dans le grand bain et de donner vie à vos idées.  Après sélection ou sur recommandation, vous avez choisi un graphiste indépendant ou un studio de création graphique pour travailler l’image de marque de votre entreprise.

Le directeur artistique ou l’équipe de créatifs auront besoin de connaitre votre projet avant de pouvoir vous présenter leurs recommandations. Le brief créatif est indispensable à une bonne relation client/prestataire. Ils résument vos besoins, les objectifs et les contraintes de votre projet. Il sert de base de travail et optimise la collaboration avec l’agence ou le graphiste.

Une vision et des objectifs clairs

Une présentation courte et concise de votre projet

Imaginez en une phrase ce que l’équipe de créatifs doit réussir à traduire visuellement. Voici le défi qui vous attends. Lors de votre brief, soyez concis et pertinent dans le choix de vos mots. Tout bon créatif préparera son rdv client au préalable en se renseignant un minimum sur le domaine d’activité de son client. Mais n’oubliez pas que vous êtes un expert dans votre domaine. Mieux que personne, vous connaissez votre projet et tout ce qui gravite autour : votre concurrence, votre clientèle, vos objectifs, le positionnement souhaité, les freins et opportunités… en d’autres termes vous maitrisez votre business plan et votre stratégie commerciale. Charge à vous de savoir synthétiser tout cela et de donner les informations au(x) créatif(s). Plus vous serez précis, plus la stratégie que vous aurez défini deviendra visuel pour le graphiste.  Considérer votre interlocuteur comme un client. Vous devez lui vendre votre produit ou vos services. Le graphiste doit se sentir convaincu pour convaincre à son tour.

Orienté le brief créatif

Vous avez des idées arrêtées, savez ce que vous aimez ou au contraire savez ce que vous ne voudriez surtout pas pour votre entreprise. Même s’il est préférable de ne pas trop brider le graphiste en lui imposant un univers en particulier, il peut s’avérer utile d’orienter la créativité de l’équipe en leur indiquant vos contraintes (budgétaire, calendaire…) Votre brief pose les bases sur lesquelles le designer ou le graphiste pourra s’appuyer pour développer ses recherches créatives. N’hésitez pas à fournir des exemples, même dans d’autres secteurs d’activités, de ce que vous considérez comme efficace, ou à éviter à tout prix, tout en expliquant pourquoi. N’ayez pas peur de rendre plus visuel votre brief en créant des planches tendances (aussi appelées moodboard). Faites figurer des éléments graphiques qui vous plaisent, des codes couleurs, des typographies… Cela alimentera votre brief et vous aidera à définir vos attentes. De la même manière, exploitez cette idée en faisant votre veille concurrentielle. Mais n’oubliez pas que vous faites appel à un graphiste pour créer une marque forte, différenciante et pérenne. Donc ne le brider pas trop avec des idées reçus. Laissez-vous surprendre par ses idées.

 

Les 8 éléments essentiels du brief

Le brief, un gage de sécurité et de qualité

Le brief aide non seulement le créatif à analyser votre marché et à définir vos besoins mais c’est aussi une étape essentielle pour la suite de votre collaboration. Plus il sera détaillé et précis, plus la recommandation graphique sera proche de vos attentes et pertinente. Le brief est aussi un gage de sécurité pour les deux parties. En cas de litige, vous pourrez prendre appui sur les écrits pour argumenter et trouver d’où vient le problème. Le brief est une base de travail indispensable pour les deux parties.

Les essentiels du brief

  • Le contexte : Vous devez commencer votre brief par une brève présentation de votre entreprise et de votre offre. Vous devez indiquer le contexte, présenter les valeurs propres à la marque et la philosophie de l’entreprise.
  • La concurrence : Il est important de présenter la concurrence. Comment communiquent-ils ? Quel est leur positionnement ? N’hésitez pas à montrer quelques exemples.
  • La cible : A qui votre offre s’adresse-t-elle ? Des particuliers, des professionnels ? Définissez vos buyers personas (le profil de votre client type). Comment consomment-ils ? Quel est votre zone de chalandise ?…
  • Les objectifs : Quels sont vos objectifs ? Objectif de notoriété,  augmentation des ventes, création d’une communauté autour de la marque, collecte d’informations …
  • Les attentes : Qu’attendez-vous de l’agence ou de l’équipe de créatifs ? Quel est le résultat souhaité ? Quel est votre demande :  conception d’identité de marque, création de site internet…
  • La deadline : Avez-vous des délais en particulier ? Votre produit doit-il respecter une saisonnalité ?
  • Vos goûts : Lister les activités ou les marques qui vous plaisent, quelles soient concurrentes ou pas.  Cela donnera à l’agence une idée de vos goûts et de ce que vous attendez.
  • Le budget :  L’estimation peut être approximative, mais donnez une idée du budget alloué à votre demande. Cela vous évitera de vous retrouver face à une recommandation hors budget et permettra à l’agence de savoir où elle va et ce qui semble plus opportun en rapport au budget.

 

Et après le brief ? Comment ca se passe ?

schema-methode

Après un brief clair et concis, l’équipe de créatifs a besoin d’un temps pour analyser et proposer une recommandation. Chaque agence a ses propres méthodes de travail. Au studio A5, nous analysons le brief, imaginons des concepts que nous présentons au client. Il est alors nécessaire de valider ou d’ajuster avant de maquetter. Puis après validation ou ajustement une nouvelle fois, nous livrons selon le format demandé.

 

Si vous désirez vous faire accompagner dans votre réflexion stratégique et votre création graphique, nous sommes à votre disposition pour en discuter. Il vous suffit pour cela de nous contacter en cliquant ici.

Post a Comment