Projet de refonte graphique pour le Musée des Johnnies de Roscoff

Il y a quelques semaines, nous participions à l’appel d’offre lancé par la Ville de Roscoff pour la refonte de l’identité graphique du Musée des Johnnies et de l’Oignon. Nous vous dévoilons le projet réalisé, présenté mais non retenu.

Contexte

Dans l’optique d’une refonte muséographique présentée lors de l’ouverture 2019, la ville de Roscoff a émis le souhait de renouveler l’image de marque du lieu et le renouvellement de ses supports de communication. Cette refonte a pour objectif de signaler ce changement ainsi que de contemporanéiser et dynamiser l’image du lieu. Elle participe à l’élargissement du champ de diffusion et d’impact de la Maison des Johnnies, qui ambitionne de renforcer son rôle de vitrine de l’AOC/AOP de l’Oignon de Roscoff sur une étendue géographique Nord Finistérienne.

Objectif : moderniser l’image de marque de la Maison des Johnnies et de l’Oignon de Roscoff

Plusieurs problématiques sont à prendre en considération dans le cadre de cette création : moderniser l’image de marque du lieu en conservant l’authenticité de l’histoire et de la culture du produit ou la nécessité de capter les publics divers et variés (francophones et anglophones, jeunes et moins jeunes…). Il paraît aujourd’hui nécessaire d’affirmer et d’ancrer l’identité visuelle de la Maison de Johnnies sur le territoire finistérien — pour en faire un véritable repère au cœur du territoire et aider au développement du tourisme roscovite — mais aussi plus largement, d’attirer un public nouveau, notamment en moyenne saison.

1ère étape : la recherche d’éléments graphiques

La conception d’une identité graphique forte passe avant tout par la réalisation d’éléments visuels clairs et percutants qui symbolisent efficacement la marque ou le lieu. L’élément clé autour duquel nous avons concentré nos recherches dans le cadre de cette refonte graphique est l’oignon. Plutôt que de proposer une version illustrative du bulbe, nous avons fait le choix de visuels plus épurés, évoquant ainsi d’autres aspects de la Maison des Johnnies et rappelant plus globalement l’environnement roscovite.